menu banner

Kaštel Lukšić

 

Kaštel Lukšić

Kaštel Lukšić

Kaštel Lukšić

En 1482, Mihovil Rosani a construit son Kaštel dans la partie ouest de ce qui constitue aujourd'hui Kaštel Lukšić. C'est un magnifique exemple de Kaštel construit sur un rocher dans la mer. Près de Rušinac, il y avait un plus petit village qui a du être abandonné pour des raisons de sécurité. L'église St Jean est située non loin de là.

 

En 1487, Nikola et Jerolim Vitturi, deux nobles de Trogir, ont reçu du doge de Venise l'autorisation de construire un Kaštel près de la mer pour protéger leur famille et les paysans du village d'Ostrog, situé sur la crête du Balovan. Ce Kaštel est achevé en 1564 sous la forme d'un luxueux palace Renaissance. Il se compose, au sud, d'un bâtiment résidentiel à deux étages avec un balcon et une sortie vers la mer en cas de danger. Au nord, il possède deux tours de défense et un mâchicoulis et est relié au continent par un pont-levis. Le pont-levis a été remplacé au XVIIIe siècle par un pont à arche unique en pierre. Au milieu du palais, il y a une cour avec des arcades et des galeries sur deux étages.

 

Le palais Vitturi a été rénové et abrite aujourd'hui le Musée de la ville de Kaštela, l'Office du tourisme, ainsi que d'autres institutions culturelles. Il est devenu le centre culturel de la ville et est souvent le cadre d'expositions, de concerts, de représentations théâtrales, etc.

 

Un village avec un mur de défense a été construit autour du Kaštel. L'église gothique et Renaissance Gospa od Uznesenja (Notre-Dame de l'Assomption), située à l'extrême nord du vieux village, a été construite en 1530 dans le style gothique. La nouvelle église paroissiale a été construite de 1776 à 1817 en style baroque tardif. Les peintures et les sculptures qu'elle renferme sont de véritables œuvres d'art. On peut y admirer un crucifix baroque de Piazzete du XVIIe siècle, un retable de Palma le Jeune - l'Assomption de la Vierge - datant du XVIe siècle, une peinture de "La Vierge et l'enfant" du XVe siècle sur l'autel principal ainsi que l'autel-tombeau de St Arnir, une oeuvre de Juraj Dalmatinac datant du XVe siècle.

 

A Kaštel Lukšić, il y a aussi le Kaštel Tartaglia-Ambrosini, racheté en 1903 par le Dr Henrik Soulavy de Prague. En 1909, il y a ouvert la première pension de Kaštela.

 

Kaštel Lukšić est également connu pour la légende de Miljenko et Dobrila, les Roméo et Juliette de Kaštela, deux jeunes dont l'histoire d'amour, bien que couronnée par un mariage, finit de manière tragique.

 

Le palais est entouré par le parc Vitturi, un jardin de type classiciste datant de la seconde moitié du XVIIIe siècle et élaboré par Rados Micheli Vitturi. En 1968, il est proclamé "monument de l'architecture des parcs". Parmi les rares monuments de ce type, on compte également le parc Gučetić à Trsteno, le parc Garanjin à Trogir et le parc Borelli à Sv. Filip i Jakov.

 

Non loin du parc Vitturi se trouve un poteau-frontière en pierre qui, au Moyen-âge, marquait la séparation entre les possessions des patriciens de Split et de Trogir.

 

Sous le Kozjak, sur la crête du Balovan (259m) se trouve l'église Sv. Lovro d'Ostrog. Le village d'Ostrog était le siège de paysans libres qui possédaient leurs propres terres. Il est construit sur les ruines d'habitations illyriennes et romaines.

 

L'église St Jean de Biranj (637m) a été bâtie à Ilirska Gradina, sur le plus haut sommet de la partie ouest du Kozjak.

A l'époque de St Jean de Biranj, on élisait le chef de la circonscription puis de là, probablement aussi son nom.

 

L'hôtel Kaštel, la Villa Zarko et les possibilités d'hébergement privé garantissent un séjour agréable à tous les visiteurs.

Kaštel Lukšić